• Télécharger les dvd pour plus de confort (contient pas mal de packages pré-compilés comme ceux de xorg, gnome2...)
  • Ne pas hésiter à prendre la version 64bits (du moment que votre cpu le permet, athlon64, core2duo)
  • Installer sur une partition est possible, bsd fera ses propres slices à l'intérieur
  • A la fin de l'install, cocher les groupes xorg et gnome2 (sinon on le fera plus tard)
  • sysinstall pour ajouter des softs par la suite, depuis le dvd

Pour éditer les préférences du terminal, on peut faire vi .cshrc

  • insert pour editer
  • ajouter: set autolist, set nobeep, set color
  • echap, puis :wq!

Pour ajouter les softs précompilés, on utilise pkg_add:

  • pkg_add -r xorg (si pas fait depuis le dvd)
  • pkg_add -r gnome2 (si pas fait depuis le dvd)
  • pkg_add -r nano
  • pkg_add -r oss

Dans vote rc.conf, ajouter ces lignes:

  • gnome_enable="YES"
  • (sinon il faut au moins hald et dbus)
  • oss_enable="YES"
  • powerd_enable="YES"

On trouve également les programmes sous forme de "ports" = sources à compiler. Il faut se rendre dans le dossier voulu et lancer make.

  • il faut d'abord créer la base des ports (avec make dans /usr/ports je crois) ou utiliser portsnap fetch extract.
  • whereis yyy
  • cd /usr/ports/yyy/
  • make install

Dans votre fichier .xinitrc, ajouter ce genre de ligne pour lancer un wm par défaut:

  • exec fluxbox

Pour la suite il va nous falloir les sources kernel

  • sysinstall, ajouter sources kernel
  • OU
  • pkg_add -r cvsup
  • cvsup -h cvsup2.freebsd.org /usr/share/examples/cvsup/standard-supfile
  • 39min sur adsl 1 méga

Pour toute recherche concernant le hardware, sachez que les commandes suivantes sont très utiles.

  • pciconf -lv
  • dmesg

Installer un wifi intel N: 4965, 5100, 5300

Nous allons utiliser la version svn du pilote, qui a bien évolué après la sortie de freebsd 8.0, et qui évolue toujours d'ailleurs:

  • pkg_add -r subversion
  • Suivre ceci: svn iwn
  • Astuce si soucis de compil: makefile
  • /usr/local très utilisé contrairement à gnu/linux.
  • kldload pour charger un module (en root bien sûr)
  • kldload if_iwn
  • ifconfig wlan create wlandev iwn0
  • ifconfig wlan0 country fr
  • ifconfig wlan0 up
  • ifconfig wlan0 scan

Pour charger le module au démarrage, on ajoute dans le fichier /boot/loader.conf

  • if_iwn_load="YES"

Pour les paramètres du wifi, on ajoute dans /etc/rc.conf

  • wlans_iwn0="wlan0"
  • ifconfig_wlan0="country FR WPA DHCP"

Pour installer le pilote nvidia

  • portsnap fetch extract
  • cd /usr/ports/x11/nvidia-driver
  • make config (si on veut par exemple décocher linux_compat)
  • make install clean
  • /boot/loader.conf = ajouter nvidia_load="YES"
  • pkg_add -r nvidia-xconfig
  • nvidia-xconfig pour générer un /etc/X11/xorg.conf
  • reboot
  • cd /usr/ports/x11/nvidia-settings
  • make install clean
  • pkg_add -r mesa-demos
  • glxgears, glxinfo, glxinfo|grep string


Software
Il faut savoir que bsd n'est pas linux, par définition, puisqu'on utilise le kernel bsd, et la partie "userland" n'est pas gnu. Mais attention, pas de malentendus: la quasi totalité des applis est portée sous bsd, le catalogue de ports est impressionnant. Le site freshports peut aussi servir. Par contre, le même programme compilé sous linux ou bsd donnera la même chose. Le code est souvent porté, pas forcément amélioré :)

Linux
bsd assure une compatibilité linux (installer linux_compat). Ce n'est pas toujours évident, notamment avec les jeux mais dans les liens ci-dessous vous verrez que c'est possible.


Liens

tuto desktop par Olivier

bsd by linux user

différences avec linux : commentaire

kernel sources

Rosetta : equiv commandes linux / unix

diablotins config de base