En effet, il est assez facile de trouver des débats sur le système informatique à choisir. Entre les gens qui se disent informaticiens, et qui disent un nombre de choses infondées, fausses ou inexactes, et les utilisateurs qui sont perdus et rassurés par un discours marketing, on comprend aisément que le problème vient de la culture.

Un utilisateur fait toujours des choix par rapport à son expérience. Et l'expérience de beaucoup en informatique, c'est Windows. Tout est dit. Que ce soit bon ou mauvais, libre ou fermé, efficace ou usine à gaz, la différence ne se fait pas sur le produit, mais sur la culture.

On rencontre alors plusieurs cas de figure:

  • celui qui veut rester sur Windows, soit car il ne connait que ça, soit car il est certain que c'est son destin.
  • celui qui utilise Windows mais qui rejoint une certaine opinion publique, c'est nul, je vais changer. Ou bien linux c'est gratuit, ça m'intéresse! Celui là a du chemin à faire. Soit il va se heurter à des tas de choses en dehors de sa culture, et abandonner. Soit il va se renseigner: je veux utiliser linux avec mes logiciels actuels: cultural problem! Soit il va se balader sur les forums, ou chez ses amis, en comprenant à moitié le pourquoi du comment, et peut être apprivoiser le pingouin. Taux de réussite 10 à 30%.
  • celui qui se fait violence pour rester sous linux quoiqu'il arrive. Il va acquérir la culture.
  • celui qui utilise linux depuis toujours, ou qui y est passé sans soucis. Il a déjà la culture.

Cette culture linux, c'est quoi?

  • appréhender la sécurité informatique autrement que par le marketing des éditeurs d'antivirus.
  • comprendre qu'un système linux n'est pas l'ombre d'un windows: c'est différent.
  • installer un logiciel sous linux est très simple quand on sait qu'il ne faut pas télécharger un exe.
  • trouver un logiciel nécessite de connaitre son besoin, et pas juste des mots comme "word" ou "nero".
  • tous les matériel ne sont pas compatibles, et ce n'est en rien la faute de linux.
  • libre n'est pas gratuit.

Je pense que tout témoignage nous donne un "point de vue" sur le logiciel libre. L'expérience de chacun peut être différente en fonction de ses besoins et ses attentes. Il est assez classique de voir des gens frustrés, d'autres qui se battent pour y arriver, et d'autres qui voient les choses comme étant simples. Cela dépend essentiellement de la culture informatique de chacun. Quand je lis des messages de retour utilisateur, qui font un bilan "ce qui va et ce qui va pas", je pense évidemment aux différentes solutions qu'on peut apporter, celles qu'on est pas sûr de pouvoir apporter, et celles qu'on ne peut pas apporter. Bien que beaucoup de choses soient possibles, tout dépend de la démarche. Soit tu cherches un système libre et un support libre, car tu aimes l'esprit, l'entraide, la recherche. Soit tu cherches un système libre, et un support plus fiable ou plus évident.

Avec Novatux par exemple, je propose une assistance. Je ne viens pas en faire la promotion, mais explique le principe: apporter la meilleure solution, avec notre expérience, et nos moyens. Si la solution n'existe pas, ou n'est pas fiable par exemple, nous en informons le client, qui gagne du temps. Et dans la plupart des cas, les problèmatiques trouvent une solution. Le libre n'offre pas de "garantie", mais Novatux s'engage à proposer des solutions. Cela va du problème simple, par exemple "je veux lire tel fichier" et on trouve un logiciel qui le fait, jusqu'au problème complexe "je veux utiliser tel appli qui marche peut être pas dans wine" qui peut amener à la virtualisation (et tout ce que ça engendre en terme de config système et transparence de l'utilisation). Ou encore "ce programme ne fonctionne pas" et rapidement on voit la cause de cet a priori ; ou bien "le programme plante réellement" et on peut débugguer ou trouver une alternative.

J'ai eu notamment l'expérience d'un client qui me dit: je veux MS Word. Ah? euh je vais installer wine ou bien crossover. Est ce la solution? NON! Pourquoi? Car on ne sait pas pourquoi ce client veut Word. Pourquoi voulez vous Word? Car Openoffice ne fait pas ce que je voudrais, il ne met pas les premières lettres en maj. Ah si, il peut le faire? Ah bon? Oui, clic ici et ici, voilà. Merci !!