Dans mon article "Bien utiliser le ftp", j'abordais déjà des solutions. Nautilus est excellent, en VFS (Virtual File System), c'est à dire comme pour les fichiers locaux, ce qui est très pratique. De plus, le bug des signets (qui établissaient des connections lors de l'usage des gnome utils) est corrigé, et on peut donc ajouter les sites ftp en signets sans soucis, le pied !!

Pour un client ftp qui supporte le cryptage SSL/TLS, c'est autre chose. Il y a souvent des bugs au moment du changement de fichier, lors de transfert en mode crypté. J'ai testé avec un transfert depuis un server proftpd SSL.

Filezilla via wine n'est pas une solution à long terme. On ne peut pas dire qu'un soft winé soit l'idéal, même s'il est libre. Chez moi il plante assez souvent en ssl/tls, "unhandled exception". Filezilla linux sera sûrement une bonne solution.

Kasablanca est maintenant disponible dans les dépôts universe dapper. Malgré que ce soit un logiciel fait pour kde, c'est à dire utilisant des librairies qt entre autres, c'est le client ftp le plus abouti pour le cryptage SSL/TLS : ce n'est pas clairement indiqué dans les réglages, mais Level1 correspond au cryptage "control" (auth...), et Level2 au cryptage "data". Ceci dit, il plante assez souvent, en mode crypté en tous cas. Le problème est qu'il ne peut pas sauvegarder la file d'attente, donc on doit tout refaire à chaque plantage...


Il y a également le client console ftp-ssl, mais alors c'est basique. Pour l'utiliser, installer le paquet ftp-ssl, puis dans une console, taper pftp ip port, par exemple pftp 85.56.94.23 21 (avec des espaces cette fois). Pour lister, on utilise ls, pour se déplacer cd, pour télécharger get. Par exemple cd incoming, get ubuntu.iso. Vous voyez que c'est très basique :(

La solution dont je n'ai pas parlé, c'est IglooFTP. Oui, car c'est du shareware... donc "payant" et "proprio", et pas parfait pour autant ! Pas trop de plantages en crypté, il faut néanmoins bien le configurer le logiciel, car si la queue se met en "cancelled", et il faut relancer le soft. Il faut donc aller dans les réglages, et mettre queue attempt à 100 (le maxi). On peut aussi sauvegarder la file d'attente. C'est du style de filezilla, mais en gtk2, c'est plutôt léger et assez stable, malgré qu'en mode crypté, ce n'est pas rare qu'il se ferme d'un coup sans prévenir :/


Alors que choisir ? Un client libre ou pas ? Pour les moins exigents, kasablanca ou filezilla wine sera parfait. Pour les plus exigents, qui veulent du transfert SSL/TLS sans encombres, on prendra le plus adapté, c'est à dire IglooFTP. C'est pas gratuit, mais on peut le tester 30 jours.

Il faut récupérer ce fichier : IglooFTP-PRO-1.2.5-linux.tar.gz Extraire, ouvrir un terminal, lancer sh install

Voilà, il existe un keygen, qui modifie l'executable et qui génère une clé pour toute version de IglooFTP. Ce keygen, je ne vous le donne pas, mais c'est juste pour vous dire que le soft proprio aura toujours du fil à retordre, car j'estime qu'il devrait être gratuit pour le particulier, surtout quand il bug encore, car dans notre monde le soft proprio bug plus que le libre.

Enjoy secure FTP !